______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Infos/News 2019
Infos/News 2018
Infos/News 2015
Infos/News 2015
Infos/News 2014
Infos/News 2013
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Infos/News 2017

Cliquez sur les photos pour les agrandir !
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Reconstituer une épargne nette dès 2018 pour préparer les investissements de l'avenir 

Cliquez pour agrandir l'image
16/12/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLors la dernière séance du conseil municipal, le maire Nicolas RUBIN a expliqué que depuis juillet 2016, la Chambre régionale des comptes Auvergne-Rhône-Alpes a procédé aux contrôles des comptes et de la gestion de la commune de Châtel pour les exercices de 2010 à 2015. Ce rapport indique un bon fonctionnement général et une bonne gestion en général. Un millier de pièces ont été fournies.
Jérôme BUTTOUDIN, président de la commission des finances, a ensuite présenté le projet de document d'orientations budgétaires 2018. Celui-ci arrête les principes suivants: des dépenses de fonctionnement en diminution, avec un objectif de -1% ; hausse limitée de la fiscalité; pas de recours à l'emprunt pour la troisième année consécutive; enveloppe d'investissements nouveaux de 500 000 €; reconstitution d'une épargne nette (capacité d'autofinancement) dès 2018 et de façon durable, pour préparer les investissements de l'avenir (l'aménagement du centre notamment). Le conseil s'est prononcé favorablement, à l'unanimité.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Le projet de sculpture musicale prend un élan dynamique

Cliquez pour agrandir l'image
07/12/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLe projet de sculpture musicale Ars Sonora “Frontière” consiste en l'acquisition auprès de la Maison Paccard d'une sculpture musicale de 25 cloches qui sera installée à Vonnes. Chacun peut devenir mécène à travers une souscription. Le maire Nicolas RUBIN déclare qu'un tiers des cloches a déjà été retenu: « L'engouement est au rendez-vous. un accueil chaleureux est réservé à ce projet culturel et patrimonial. Il séduit déjà plusieurs personnes et la tendance participative est au rendez-vous, huit cloches sont déjà réservées, par des individuels, des entreprises, des familles. Et d'autres dons ont déjà été confirmés ».
Le bureau de l'Association des Résidents, propriétaires de Châtel (A.A.R.C.) annonce sur les réseaux sociaux qu'il est le premier mécène à postuler pour parrainer une cloche Ars Sonora “Frontière”, en l'occurrence la numéro 10, pour pérenniser les 30 ans de l'Association.
Nicolas RUBIN ajoute: « Les 25 cloches risquent d'être réservées très vite, il ne faut pas trop attendre. » Il rappelle que les dons sont déductibles fiscalement, de 60 % à 66 %. « C'est l'occasion de laisser une empreinte indélébile et fiscalement agréable », sourit le maire.
Ce projet fera l'objet de nombreuses animations comme la coulée des cloches à Châtel, un événement fort de symbole.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Une nouvelle cabine à l'essai sur la ligne du Linga 

Cliquez pour agrandir l'image
30/11/2017
Cliquez pour agrandir l'imageL'ancienne ligne du Linga avec ses cabines 4 places s'est avérée vite insuffisante pour absorber le débit de skieurs, c'est ainsi qu'elle fut remplacée à Noël 1968 par la super cabine (10-12 places) Pomagalski, totalement automatisée, avec un débit quatre fois plus supérieur (2 400 skieurs à l'heure).
Depuis, 52 cabines assurent le transport des personnes. La société des remontées mécaniques (SAEM Sports Tourisme), dans sa politique de renouvellement et de modernisation des installations, envisage dans un avenir proche des changements de véhicules. Ainsi, pendant quelques jours, une cabine nouvelle génération a été incorporée à la ligne à titre d'essai. Il s'agit d'une cabine Sigma. « Il y a 30 ans de différence entre les deux types de cabines; celle-ci est homologuée aux normes européennes. La grosse différence, c'est qu'elle est complètement suspendue et dispose de beaucoup de confort dans la cabine, avec de vraies places assises et une vue sur le paysage appréciable », explique Serge DUBOIS de la filiale Sigma, fabricant de cabines.
L'ouverture des portes est plus grande pour l'accès au fauteuil de personnes à mobilité réduite. On peut aussi, en relevant les banquettes, accueillir un brancard pour évacuer les blessés. « On pourra également, pour la saison estivale, faire entrer des VTT », confie Guillaume DRAGONI, le directeur commercial exploitation maintenance de la société Poma.
Celui-ci ajoute: « Il s'agit d'un avant-projet de modernisation de la télécabine du Linga; dans un premier temps, il faut remplacer les véhicules, ils passent en vérification de maintenance tous les cinq ans. Avec du matériel à suspension, nous partons avec des grandes inspections de maintenance à 15 ans. On est dans le nouveau véhicule haut confort standard ».
L'opération “essai de la cabine” est placée sous la direction d'André DAVID, avec ses techniciens de l'unité du Linga.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Vonnes s'habille de 100 m2 de palines

Cliquez pour agrandir l'image
16/11/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLes personnels permanents de la société des remontées mécanique SAEM Sports Loisirs sont charge de l'habillement des façades de la structure des caisses et de la passerelle d'accès au parking, au-dessus du lac de Vonnes, au départ des liaisons des domaines Super-Châtel/Linga, avec ses télésièges “Gabelou” et “Portes du Soleil”. « Nous allons poser des palines d'un matériau PVC couleur bois, facile d'entretien; il nous faut aussi pendre en compte ces éléments-là », explique le directeur de la société Bernard HUGON. La caisse centrale des remontées mécaniques est ouverte à l'achat des forfaits pour la nouvelle saison.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: De drôles de machines sur le lac de Vonnes

Cliquez pour agrandir l'image
04/11/2017
Cliquez pour agrandir l'imageIls ne passent pas inaperçus, les six modules bleus flottant sur le lac de Vonnes. Il s'agit de brasseurs multi-énergies “Submix”.
« Nous sommes allés observer ce type d'installation au lac de Samoëns et l'avons trouvé intéressant. Chaque bouée est équipée d'une hélice de 50-60 cm de diamètre, reliée à un moteur. En tournant, elle empêche la glace de se former. On pourra ainsi puiser 20 à 30% d'eau en plus  pour alimenter les enneigeurs », explique Bernard HUGON, directeur de la SEAM Sports et Tourisme, en charge de la gestion du domaine skiable.
L'usine de pompage date de plus d'une dizaine d'année. Elle a été récemment redimensionnée pour enneiger la piste forestière située sur le versant de Super-Châtel, garantir la neige de culture sur le secteur de Vonnes et, en cas de nécessité, suppléer le lac de la Mouille. L'eau provient de la retenue de Morgins et le trop-plein se dirige vers le lac Léman.
« Si l'on ne prélevait pas cette eau, elle passerait par le refouloir et irait dans le lac Léman. On ne fait que la retenir deux ou trois mois. Ensuite, elle est restituée », précise le directeur de la SAEM.
Rien n'empêchera l'autre partie du lac de Vonnes d'être sous glace, pour permettre éventuellement d'autres activités.
« Comme il y a des chalets d'habitation, nous avons voulu que les brasseurs ne génèrent pas de nuisance. Lorsque l'on est à 50 mètres, il y a ainsi moins de 20 décibels. Cela ne gênera pas la nuit », tient à préciser Bernard HUGON.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Belle progression de la fréquentation à Forme d'O

Cliquez pour agrandir l'image
26/10/2017
Cliquez pour agrandir l'imageÀ la veille des vacances de Toussaint, le directeur du centre nautique Forme d'O de Châtel, Frédéric FESSON, communique quelques éléments sur la saison d'été passée qui a vu une augmentation de la fréquentation de 2 498 entrées de plus que la saison 2016. L'anniversaire de la structure a été suivi par 800 participants.
La plus grosse progression vient des activités du bien-être (+ 16 %) et de la boutique (+ 15 %); les entrées Wellness sont supérieures de 29 %. Sur le plan général, l'ensemble des activités est en hausse, cela avec le concours des personnels de Forme d'O.
Le centre nautique accueille les scolaires de la Vallée, il participe à des partenariats avec les remontées mécaniques, les Portes du Soleil, les comités d'entreprise, les associations. La réflexion est constante pour améliorer les services aux locaux fidèles et touristes.
Avec la saison d'hiver qui va ouvrir, des forfaits communs seront adaptés et proposés dans le cadre d'une station dynamique.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Une usine à neige pour les pistes

Snown Farmer Châtel le mercredi 18/10/2017
Snown Farmer Châtel le mercredi 18/10/2017
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Cliquez pour agrandir l'image
07/10/2017
«Châtel est la première station française à tester sur un domaine skiable la “snowfarmer” ou “snowfactory”, une ferme ou usine à neige qui s'affranchit des contraintes de température ! » Il n'est pas peu fier le maire de la station et conseiller départemental, Nicolas RUBIN. Et surtout soulagé ! Cette unité de production de neige de culture installée en pleine nature va pallier les caprices de l'hiver, intervenant en complément du réseau d'enneigeurs qui équipe 60 % du domaine.
« La neige sous forme de glace pilée est produite à l'intérieur d'un conteneur maritime transformé en gros frigo-congélateur que nous avons habillé aux couleurs de la station. Elle est ensuite soufflée vers l'extérieur par un simple compresseur d'air. Stockée, elle peut être transportée, étalée… », explique l'élu. « Ces volumes seront très utiles pour nos espaces débutants notamment. »
La production avoisine 4 m³/h, permettant d'enneiger la valeur de 100 mètres de piste en un jour et demi. Un outil de plus dans la panoplie de la station pour garantir l'emploi, rester compétitive et attractive, dont le coût s'élève à quelque 400 000 €. Pour l'heure, la station a opté pour une location avec option d'achat.
La ferme à neige sera mise en fonction dès la phase de réglage finalisée, a priori, la semaine prochaine, devançant que 15 jours l'entrée en action des enneigeurs… Si, pour ce dispositif, la température le permet.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Constructions en montagne - La station n'échappe pas à la règle

Cliquez pour agrandir l'image
04/10/2017
Il n'échappe à personne, lorsque l'on accède dans les villages station de ski de la vallée d'Abondance, que de nouvelles constructions sortent de terre, modestement à Abondance, en augmentation à La Chapelle d'Abondance et à Châtel, où les grues sont présentes dans différents coins du village.
Cette situation interpelle souvent – et combien de fois – le premier magistrat de la commune, Nicolas RUBIN. « Il y a beaucoup de grues Monsieur le maire, ça va s'arrêter quand ? » Voilà la question récurrente à laquelle doit répondre le maire qui dit s'étonner parfois de la naïveté de ceux qui la lui posent.
« La commune ne fait pas de promotion immobilière »
Nicolas RUBIN s'explique: « Je pensais que l'urbanisme était dans tous les esprits, surtout les règles qui l'encadrent, et je me rends compte de la distance entre les connaissances et les remarques… » Le maire a l'occasion de rappeler régulièrement que les droits à construire sont encadrés par un PLU, validé en son temps après une enquête publique. « C'est un document qui situe les terrains constructibles et les autres. À partir de là, il y a des gens qui vendent des terrains, ceux qui les achètent et qui construisent ». Et de préciser: « La commune ne fait pas de promotion immobilière, elle ne vend pas et n'achète pas ». Bien évidemment on ne manque pas de lui dire: « Vous n'avez qu'à refuser les permis ! » Ce à quoi le maire répond: « Voilà une incitation à l'abus de pouvoir à laquelle je réponds généralement assez fermement ».
Châtel, comme les autres stations d'ailleurs, attire et le niveau des constructions s'oriente de plus en plus vers le haut de gamme. « Une tendance appréciable au regard de la concurrence nationale et internationale. Il ne faut pas que l'on soit à la traîne, l'économie locale en dépend », souligne celui qui est aussi co-président de Savoie Mont Blanc. Circulant à ce titre sur d'autres territoires, il constate que les investissements en montagne sont soutenus partout. Les grands domaines sont prisés, incontestablement.
Le maire souhaite tempérer: il y a une cadence qui peut inquiéter, mais elle est aussi le résultat de permis obtenus il y a quelque temps et dont les bâtiments sortent de terre en même temps, après que la commercialisation est suffisante pour lancer les travaux.
« La révision prochaine du PLU et des droits à construire va être douloureuse pour certains, peut-être même ceux qui crient au loup concernant les constructions et qui sont propriétaires de terrain, ajoute Nicolas RUBIN, nous n'aurons que très peu de marge de manœuvre sur les consignes de l'État et en réponse aux objectifs du SCOT (Ndlr, schéma de cohérence territoriale), les hectares vont fondre comme neige au soleil… Il y aura des contents et des malheureux, un peu comme ce que l'on vit aujourd'hui, mais différemment ! Des stations sont déjà passées par là… ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Plus de 5 000 lits depuis 2008

Cliquez pour agrandir l'image
04/10/2017
Depuis l'élection du maire en 2008, le nombre de permis de construire délivrés par an à Châtel est en moyenne de 21 (auxquels il faut ajouter 10 permis modificatifs ou transférés), ce qui représente 1 069 logements et 5 045 lits touristiques.
« Cette évolution est nécessaire pour compenser les lits non commercialisés, ces lits économiquement non productifs. Nous avons besoin de cette économie, sauf si nous sommes d'accord de vivre sur nos lauriers et nous laisser distancer… Il faut en parler à nos voisins Suisses qui vivent très mal l'absence de lits commerciaux, jusqu'à être au bord du dépôt de bilan, volets fermés, économie paralysée. Il nous faut aussi offrir un large panel d'hébergement, pour tous les goûts, tous les budgets et là, on est en pleine forme ! » déclare le maire, tout en voulant rassurer ceux qui s'inquiètent de la situation.
Néanmoins, Nicolas RUBIN pense qu'il est nécessaire de faire une pause, tout en reconnaissant que l'arrivée des résidences de tourisme a apporté une dynamique soutenue à l'économie, avec des taux de remplissage sur les deux saisons de plus de 85 % et des prestations de bonnes qualités le plus généralement. Elles viennent conforter l'offre hôtelière et offrir un autre mode d'hébergement et Châtel est une destination demandée.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Morgins: Le domaine skiable Morgins-Champoussin ouvrira cet hiver

Cliquez pour agrandir l'image
28/09/2017
Le sauvetage du domaine skiable Morgins-Champoussin est concrétisé avec la constitution de la société Portes du Soleil Suisse (PDS-CH) SA qui va permettre la poursuite de son exploitation.
Cette nouvelle société Portes du Soleil Suisse (PDS-CH) SA est constituée des remontées mécaniques de Champéry/Les Crosets et de celles de Chalet Neuf-Bellevue et Télé–Torgon. Elle a pu être créée grâce aux efforts concertés de Téléchampéry-Les Crosets SA et des Présidents des Communes de la Vallée d'Illiez.
La nouvelle entité exploitera dans un premier temps le domaine de Morgins et de Champoussin et entend prendre en charge, à terme, la totalité des sociétés suisses des Portes du Soleil. « Dans l'immédiat et consciente du poids et de l'urgence de la tâche, elle concentre ses efforts sur l'ouverture du domaine Morginois pour la saison d'hiver. Les travaux de mise en conformité ont d'ailleurs pu débuter il y a quelques jours sur les diverses installations », explique-t-on.
L'étape financière
La nouvelle société devra être capitalisée pour financer les aménagements de mise en conformité des installations de Morgins-Champoussin. Le capital initial est constitué d'un apport de 1 400 000 francs suisses (FS) de Téléchampéry-Les Crosets et de 200 000 FS de Chalet Neuf-Bellevue. Le solde nécessaire fera ensuite l'objet d'une ouverture du capital aux donateurs (plus de 350 à ce jour) sollicités par Télémorgins-Champoussin et ayant répondu favorablement à un appel de fonds, dans le cadre du plan de sauvetage du domaine skiable.
Parallèlement, les neuf communes du district de Monthey, sous l'égide de son préfet, ont accepté d'entrer en matière sur la création d'une société d'investissement.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Série de travaux à l'entrée du village

Cliquez pour agrandir l'image
24/09/2017
Une nouvelle signalétique est en place dès la sortie de La Chapelle d'Abondance, à la ville du Nant, interdisant l'accès au centre de Châtel via la route départementale 22. Seul l'accès des riverains et des services de secours est préservé. Le motif est la réalisation d'une série de travaux, qui a débuté par une opération de sondage sur les réseaux existants et se poursuit actuellement avec le renforcement du réseau d'eaux pluviales, entre le pont de la Fiolaz et le rond-point de la Béchigne. Des canalisations de 600 mm en polyéthylène seront posées sur une distance de 220 mètres, à une profondeur moyenne de 2 mètres. L'opération se chiffre à 99 000 € TTC.
La commune profite de ces travaux pour installer une canalisation d'alimentation future d'un réservoir de la source du Meurba, pour un montant de 18 000 € TTC. Châtel a également à sa charge la pose d'une grave bitume de 22 cm sur l'actuelle tranchée, pour un coût de 40 000 €.
Il sera par ailleurs procédé à la réfection de la voirie de la RD 22, sous maîtrise d'ouvrage départementale, du portique d'entrée du village au rond-point d'intersection avec la route communale de la Béchigne. L'opération débutera par le rabotage de la couche de roulement existante, du 16 au 20 octobre. La circulation sera alors alternée par des feux tricolores. La RD 22 sera ensuite à nouveau fermée à la circulation, du 23 au 28 octobre, pour la réalisation de la nouvelle couche de roulement.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Une canalisation posée avant le tapis d'enrobé

Cliquez pour agrandir l'image
20/09/2017
Comme il est prévu dans l'avenir de refaire le tapis d'enrobé de la route de la Béchigne, les services municipaux entreprennent actuellement en régie communale la pose de la canalisation de la colonne d'eau du futur approvisionnement de la source du Meurba au projet du réservoir sur le Crêt. Une canalisation de 125 pour une pression de 30 bars. Ainsi, on n'aura pas à creuser à nouveau la chaussée dans quelques années avec le revêtement neuf qui sera fait en même temps que la route départementale 22.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Une saison d'été appréciée

Cliquez pour agrandir l'image
14/09/2017
Pour tous les organisateurs d'activités de plein air en montagne, les éléments apportant la contribution du succès sont avant tout de bonnes conditions atmosphériques qui permettent aux vacanciers de profiter des beautés de la montagne à travers des activités randonnée piétons, VTT, approche du pastoralisme en altitude, etc.
La SAEM Sports Tourisme de Châtel vient d'arrêter les chiffres de la fréquentation de cet été. Le chiffre d'affaires est en hausse. Deux installations sont néanmoins en légère baisse par rapport à l'an passée: le Fantasticable (-7,71 %) et le kart et Rollerbe (-2,40). La hausse des passages la plus signifiante s'est faite sur les installations suivantes: montées VTT aux Portes du Soleil (+15,95 %), Châtel Aventure à Super Châtel (+14,83 %) où les modifications apportées ont été particulièrement appréciées, remontées sur les différents sites de la station (+8,16 %), bob luge (+8,23 %). Les recettes du Multipass, elles, progressent de 4,02 %.
Pour le directeur d'exploitation de la SAEM Bernard HUGON, ces résultats sont collectifs: « Nous les partageons avec tous les collaborateurs de l'entreprise ».
Si les installations de loisirs sont maintenant fermées, les équipes de maintenance sont à pied d'œuvre pour les entretiens habituels en vue de la saison suivante.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le Biot - Col du Corbier: Des cloches trop bruyantes !

13/09/2017
Vacarme, nuisances sonores nocturnes… une douzaine de propriétaires de chalets ont décidé de s'attaquer au bruit des cloches des vaches pâturant dans les alpages. Ils ont envoyé au maire une pétition pour qu'il stoppe ce tintement. Mais l'édile, un brin outré, ne veut rien entendre. « C'est la montagne, on est à 1 230m d'altitude ! Et puis quoi, demain, je vais peut-être avoir une pétition contre les marmottes qui sifflent. »

Le maire de la commune de Biot ne s'attendait pas à recevoir ce type de plainte. Alors qu'un petit troupeau de vaches profite de l'herbe fraîche et de l'air pur de la Haute-Savoie, une douzaine de propriétaires de chalets ont décidé d'en découdre. Les plaignants sont propriétaires de résidences secondaires, et ne sont présents que l'été, pourtant, c'est suffisant pour demander au maire de faire déplacer un troupeau de vaches, qui pâture durant l'été en face de chez eux. Les citadins se disent dérangés par le bruit des cloches.
Sans surprise, la pétition n'a recueilli pour le moment que 20 signatures, sans doute celles de ces vacanciers venus se plaindre. Dans leur pétition, les plaignants expliquent que « le bruit constant des cloches en face, tout au long de la journée et même la nuit est insupportable. Il y a beaucoup de champs plus haut où les vaches pourraient brouter ». Mais ce qui a sans doute le plus agacé le maire de Biot, c'est quand il s'est rendu compte que les pétitionnaires étaient tous des propriétaires de résidences secondaires, venus de Paris, de Belgique, et d'Angleterre pour quelques jours de vacances.

Très énervé, Henri-Victor Tournier, le maire de Biot, a déclaré qu'il n'était pas question d'interdire les cloches, ni de déplacer les vaches. « Ces alpages font partie de l'association foncière pastorale. Il y a une dizaine d'années qu'il n'y avait plus de vaches. Aujourd'hui nous sommes pâturés par des vaches, c'est agréable... Et puis la route départementale 32 fait autrement plus de bruit ! ». Un message qui a le mérite d'être clair.
 
39-Col du Corbier Le Biot - Des cloches trop bruyantes.mp4
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Lac de Vonnes - Il faudra repenser l'animation et l'activité patinoire

Cliquez pour agrandir l'image
12/09/2017
L'actuelle patinoire synthétique implantée au lac de Vonnes, qui a près d'une dizaine d'années de vie, a nécessité, en cours de la saison d'hiver passée, des travaux de réfection des jointements. La commission des sports, réunie ces jours derniers sous la présidence de Philippe CHARBONNEL, en a pris la mesure. Il sera proposé au conseil municipal des solutions de rechange pour l'avenir, tout en sachant que la patinoire ne fonctionnera pas sous cette forme l'hiver prochain.
Au cours de la réunion, les élus ont entendu les responsables de la délégation de service publique de la gestion de l'espace du lac aux saisons touristiques. Ils ont fait remarquer les potentiels d'une vie animée sur le site aux beaux jours, mais estiment que le lieu est froid et éloigné lors des vacances d'hiver. Une nouvelle délégation de service publique sera lancée l'été prochain, pour faire vivre l'espace du lac de Vonnes, en proximité avec le Musée de la Vieille Douane.
Concernant l'activité pêche, le nombre des délivrances des permis de pêche se maintient. La pêche au lac de Vonnes reste ouverte les samedis et dimanches jusqu'au 5 novembre de 7 heures à midi, avec un concours dimanche 29 octobre.
Côté tennis, ceux-ci paraissent avoir bien été fréquentés, la participation sera connue lors de la fin de l'usage de l'opération “multi pass”.
Sur les propositions de la commission sports, le conseil municipal aura bien des choix à faire.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Un nouveau téleski à enrouleur pour valoriser le secteur des hauts de Barbossine

Cliquez pour agrandir l'image
10/09/2017
Sur les hauts de Barbossine, il existe une belle zone d'environ trois hectares à l'enneigement naturel, un espace qui sera mis en valeur et mieux utilisé. Aujourd'hui, les skieurs peuvent arriver sur le secteur par les téléskis, pour Châtel par le télésiège débrayable de Barbossine, et le téléski le Contrebandier, pour Torgon le télésiège débrayable du Tronchey, aux limites avec la Suisse côté français.
Les directeurs administratifs, des pistes et installations de la société des remontées mécaniques, Bernard HUGON, Jean BRUNET et André DAVID, ont imaginé avec le conseil d'administration de la SAEM, l'implantation d'un nouveau téléski (Poma), trois pylônes à enrouleur de 250 mètres, d'une vitesse de 2,5 m/seconde, d'un début prévisionnel de 900 personnes heure, avec un dénivelé de 31 mètres.
Le téléski “du Douanier” sera opérationnel cet hiver.
« Ce téléski permettra de varier l'offre de ski, notamment pour les débutants et de dynamiser le secteur de Barbossine. Les deux pistes vertes le bordant permettront aux écoles de ski de faire évoluer et progresser leur clientèle » précise Bernard HUGON.
Les travaux de terrassement sont réalisés par des techniciens permanents de la société, l'été aux commandes d'engins de travaux publics et l'hiver en responsabilité de damage des pistes. Sont apportés quelque 4 000 m 3 de matériaux de proximité permettant ainsi l'élargissement d'une piste et une pente douce adaptée aux débutants. Ils contribuent à la création de la rampe du téléski ainsi qu'aux deux pistes vertes juxtaposant.
Le téléski “du douanier” sera opérationnel cet hiver. Un outil supplémentaire pour les écoles de ski qui sera grandement apprécié par les professionnels de l'enseignement des sports de glisse.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Nouveaux audits de sécurité valorisés pour les deux stations

Cliquez pour agrandir l'image
09/09/2017
Dans le but de renforcer la sécurité des remontées mécaniques et tapis roulants, l'administration a institué en 2016 une nouvelle obligation: les exploitations doivent élaborer un système de gestion de la sécurité (SGS) qui porte sur l'exploitation et la maintenance des remontées mécaniques.
Elles ont jusqu'au 1er octobre pour avoir l'autorisation et la certification réalisées par le STRMTG Haute-Savoie (service technique des remontées mécaniques et des transports guidés). « Nous avons deux sociétés concernées: la SELCA (La Chapelle d'Abondance) et la SAEM Sports tourisme (Châtel). « Pour les deux sociétés toutes nos équipes administratives et techniques ont travaillé sur le dossier: l'objectif étant de responsabiliser nos collaborateurs; définir les tâches et les fonctions de chacun, du chef d'entreprise jusqu'au conducteur en passant par la maintenance.
Les grandes inspections sont obligatoires.
Les services des entreprises (ressources humaines, maintenance des remontées mécaniques, sur les pistes) quelles que soient leurs fonctions ils sont concernés de par la qualité », nous confie Bernard HUGON, président de la SELCA, et directeur de la SAEM tourisme. Le STRMTG a accusé réception sans remarque de l'autorité de contrôle et de ce fait est approuvé.
Toutes les installations sont en permanence entretenues, vérifiées par des équipes qualifiées, viennent ensuite les opérations obligatoires. Étaient inscrits au tableau des révisions: le télésiège débrayable Chaux des Rosées (véhicules et lignes), le télésiège des Conches (gare, lignes et véhicules) et la télécabine du Linga (véhicules, gare et tension). Une opération qui représente un budget de 750 000 €.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Récupération de 15 000m3 de matériaux pour une piste de ski

Cliquez pour agrandir l'image
08/09/2017
Au-dessus du départ du téléski l'Echo Alpin, au pied de la piste La Leiche, un imposant chantier est en cours sur lequel travaillent trois gros engins, des brises rochers et pelle mécanique.
C'est à l'occasion des championnats de France de ski que la station a décidé cet élargissement.
« L'idée est de récupérer 15 000 m³ de matériaux pour élargir la piste de 7 à 8 mètres de largeur pour les championnats de France de fin mars 2018. Un moyen aussi de faciliter le passage de nos clients et le bon déroulement de la course. Cela nous permettra d'avoir une ouverture plus large par rapport à la piste à côté, d'obtenir une meilleure visibilité par rapport au croisement.
L'avantage est d'avoir les matériaux sur place à environs 200 mètres, qui seront en compactage de fond. L'élargissement sera sécurisé par des filets. Ainsi ce couloir “clients”, sur une quarantaine de mètres évite de fermer le Linga et la liaison avec Super-Châtel », explique Jean BRUNET, directeur des pistes des domaines de la société des remontées mécaniques de Châtel.
Il ajoute: « Les élargissements de pistes c'est aussi pour notre client, on profite en quelque sorte de ces championnats de France pour améliorer certains passages. »
On aura bien évidemment l'occasion de reparler de ces championnats de France de ski à Châtel, station des Portes du Soleil.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: 6 000 m³ de matériaux enlevés pour un second stade au Linga

Cliquez pour agrandir l'image
08/09/2017
Autre chantier d'importance achevé sur les domaines skiables: un deuxième stade de ski sur le bas du Linga, où il y avait l'ancien tremplin, une ressource de 6 000m 3 de matériaux ont été enlevés.
« Nous aurons un deuxième stade sur le Linga », explique Jean BRUNET, directeur des pistes de la SAEM Sports Tourisme, et d'ajouter « Il s'agit de travaux réalisés par la société, les matériaux ont été mis pour l'élargissement de la piste noire “Françoise Macchi” qui a été reprofilée. Sur le Linga 2 nous avons fait un doublage des perches pour optimiser au maximum la production de neige de culture dans les fenêtres de froid. Un engazonnement a été effectué, si cela est nécessaire l'année prochaine, nous aurons ainsi la possibilité de mettre une nouvelle couche. » C'est sur cet espace qu'arriveront en mars prochain les épreuves de la coupe de France de ski, qui seront organisées à Châtel en mars 2018.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: La visioconférence pour dialoguer avec l'ANMSM à Paris

Cliquez pour agrandir l'image
08/09/2017
Un nouveau mode de communication est opérationnel à la mairie de Châtel, où ce lundi, le maire, Nicolas RUBIN, secrétaire général de l'ANMSM (association des maires de stations de montagne), testait le système de visioconférence dont l'association a doté chaque membre du bureau. L'équipement de visioconférence, permet aux membres contraints par l'emploi du temps de suivre et de participer avec efficacité aux rencontres lorsqu'ils n'ont pas la possibilité de se déplacer. Seize stations haut-savoyardes adhèrent à l'ANMSM, et plus de 100 à l'échelon national. « Les stations non adhérentes ne peuvent pas bénéficier des actions de groupe, pour exemple la météo des neiges ou encore les nombreuses actions engagées par France montagne au titre de la promotion de nos territoires », confie Nicolas RUBIN.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Les suspects du cambriolage d'un magasin de sport interpellés à Milan

Cliquez pour agrandir l'image
03/09/2017
Ils ont eu une bien mauvaise surprise, des commerçants de Châtel, exploitants d'un magasin de sports, d'apercevoir vendredi matin, que la réserve en sous-sol, avait été visitée la nuit.
Rapidement, d'un premier coup d'œil, ils estimèrent que plus d'une dizaine de VTT de haute qualité manquait au stock. L'alerte a été donnée à la brigade autonome d'Abondance, qui effectua les premiers constats.
Puis, pendant ce temps l'équipe, des techniciens du magasin commençait un premier inventaire des objets dérobés.
Parallèlement à l'enquête de voisinage, les gendarmes, dans l'observation des lieux et de l'environnement, ont été amenés à visionner pendant de nombreuses heures les vidéos protection installées dans la station.
Leur patience devait être récompensée et un véhicule suspect attirait leur attention: celui-ci, immatriculé en Roumanie n'avait pas été auparavant signalé.
L'enquête se poursuivait normalement, quand les gendarmes ont été informés que la police de Milan (Italie) avait intercepté lors d'un contrôle une camionnette immatriculée en Roumanie, et que dans celle-ci se trouvaient 14 VTT, des pneus, chambres à air, gants, chaussures de skis, lunettes de soleil. Avec la marque du commerçant de Châtel, les italiens ont pensé immédiatement à un vol commis en France.
Les hommes arrêtés n'étaient pas des plus bavards. Le centre de coopération franco-italien s'est mis en action, permettant, entre la gendarmerie Française et la police Italienne, d'échanger de précieux renseignements qui ont abouti à l'arrestation à Milan des Roumains et d'enclencher les procédures pour les écrouer.
Le préjudice, sans être définitif, s'annonce comme très élevé.  Plus de 50 000 €, chiffre qui est appelé à évoluer selon les inventaires en cours. Les cambrioleurs ont, à priori, circulé la nuit puisque des cartons où les VTT étaient emballés, ont été retrouvés sur le parking de la Pantiaz à La Chapelle d'Abondance.
Dans la même nuit, un second cambriolage s'est produit route des Freinêts dans une baraque de chantier. Le préjudice est en cours d'évaluation.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Un nouveau réseau neige de culture avec quatre enneigeurs au Linga 2 pour la prochaine saison d'hiver

Cliquez pour agrandir l'image
02/09/2017
Une amélioration va être apportée pour la saison d'hiver sur le domaine skiable du Linga 2: un renforcement du réseau neige de culture.
« On y était obligé pour l'organisation les championnats de France de ski alpin [Ndlr: en mars 2018] et en même temps cela nous permettra de mettre de la neige à des endroits où l'on en avait besoin, c'est vraiment un parallèle », explique précise Jean BRUNET, directeur des pistes de la société des remontés mécaniques, qui a, avec la société, à répondre aux exigences d'une station capable d'accueillir une épreuve de coupe de France. Ainsi, 400 mètres de réseaux de neige ont été réalisés par les personnels de l'entreprise avec le positionnement de quatre enneigeurs nouvelle génération. Il s'agit d'un ajout de l'existant, une alimentation en eau qui vient du lac du Keyset.
Plus besoin de pousser la neige.
Le départ des championnats de France de ski se fera sous la gare d'arrivée du Linga 2. « Ici, à la sortie de la télécabine, on avait un manque d'enneigement, on devait pousser la neige d'un enneigeur du bas, vers le haut. maintenant, on va l'avoir sur place », se félicite Jean BRUNET, qui a reçu il y a quelques jours les compliments de l'association des résidents, à transmettre à l'ensemble des personnels pour la qualité du travail exécuté sur les pistes avec parfois des résultats qui prouvent le professionnalisme des collaborateurs de la SAEM Sports et Tourisme.
L'ensemble des écoles de ski apportent, régulièrement, des réflexions, des idées, afin que le client soit satisfait de son séjour à la neige, quelles que soient les activités de glisse qu'il a choisies.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Trop d'animations selon le président

Cliquez pour agrandir l'image
22/08/2017
«Je regrette sincèrement ces deux démissions, ils ont travaillé avec moi de nombreuses années », déclare le président (bénévole) de l'Office de Tourisme depuis une vingtaine d'années Jean-Pierre VESIN.
Selon lui, ces démissions sont dues à la surcharge de travail des deux intéressés, en raison de leurs nombreuses “casquettes”. Le président explique le déficit d'exercice parce qu'il a fallu ajouter le déplacement en Belgique; depuis, les Belges sont de retour à Châtel.
Selon Jean-Pierre VESIN, il y aurait trop d'animations l'été: «Dimanche, il y avait trois grandes animations dans la vallée, il n'y a pas d'entente entre les trois offices. Je le regrette un peu. » Idem l'hiver: Il y en a trop, il faut les cibler et que l'on retravaille là dessus. » Il étudie un plan: « En 2018, on va mettre à flot les comptes de l'office, il y aura des coupes c'est certain, on présentera cela au conseil municipal. Après, je quitterai la présidence. Moi je ne quitte pas le navire ! J'attends du directeur qu'il ressert le management » .Son souhait ? « Que le volet animation soit séparé de l'office ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Rififi à Châtel Tourisme avec les démissions du trésorier et du vice-président

Cliquez pour agrandir l'image
22/08/2017
Il en sera passé, pendant toutes ces années, des bonnes volontés à s'impliquer à la gestion de Châtel Tourisme. Elles sont parties sans bruit pour ne pas faire de vagues… Aujourd'hui, la structure enregistre en même temps deux démissions, celles du vice-président à l'événementiel Philippe CHARBONNEL et du trésorier Bernard HUGON, le directeur des remontées mécaniques.
Lors de l'assemblée générale de 2015, déjà, le maire de Châtel, Nicolas RUBIN, était monté au créneau en interpellant l'association: « Peut-on se satisfaire de cette baisse d'activité et de qualité ? Peut-on toujours croire que face à la critique on estime que tout va bien et qu'il est surtout primordial de ne rien changer ? Je considère aujourd'hui que votre association ralentit. »
Les motifs des démissionnaires.
Bernard HUGON évoque la situation négative de l'association (-76 624 €) face à des dépenses qui ont augmenté de 15 000 €. Il écrit: « Je veux pouvoir exercer mon rôle, qui ne semble pas pris au sérieux. Des dépenses non budgétées sont régulièrement réalisées sans que personne ne s'en préoccupe, et je devrais, en tant que trésorier, les assumer. Je ne compte pas être tenu pour responsable d'un déficit que j'annonce depuis deux ans au bureau sans que personne ne s'en préoccupe. » Le trésorier met en garde sur « les responsabilités de chacun face à des choix validés par des personnes qui n'en assument pas les conséquences. » De son côté, le vice-président à l'événementiel Philippe CHARBONNEL, également adjoint au maire, motive sa décision de démission par son opposition à la reprise de la chargée de l'événementiel à son retour du congé de maternité. Il marque aussi son désaccord concernant l'appel d'offres du site internet, l'influence des techniciens de Châtel Tourisme et la différence de prix assez conséquente.
Convoqué lundi 28 août, le conseil d'administration choisira un nouveau vice-président et un nouveau trésorier.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: 100% de conformité pour le réseau de distribution d'eau de la commune

Cliquez pour agrandir l'image
11/08/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLes élus viennent d'apprendre que les analyses d'eau réalisées au 18 juillet sur l'ensemble du réseau de distribution de la commune, y compris Plaine Dranse, Super Châtel et Pré La Joux, sont « conformes » et ne présentent « aucune anomalie bactériologique ». « Nous sommes à ce jour à 100% de conformité depuis le début de l'année, les efforts de surveillance payent !, souligne le directeur des services techniques de la commune. La mise en place avant la fin de l'année d'un UV à Plaine Dranse et d'un système de chloration au réservoir du Déments ne pourront que renforcer ces bons résultats. »
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Réunion des résidents et des partenaires de la station

Cliquez pour agrandir l'image
08/08/2017
Cliquez pour agrandir l'imageCette habituelle rencontre d'été des membres de l'association des résidents regroupe ~ 400 familles.
Moments privilégiés qui permettent à chacun de dialoguer, poser des questions, et tout d'abord, au maire de la station. Samedi matin, avec l'enthousiasme qu'on lui connaît, Nicolas RUBIN apprécie ce contact franc, direct, qui lui permet de rassurer, faire des mises au point, dialoguer. Les questions sont diverses: sur le rythme de la construction, les circulations, stationnements, transports en communs, arrêts de bus, ou encore élargissement des voies de circulation. Au maire de rappeler que plus on agrandit les routes, plus les vitesses augmentent. Il y a les questions aussi à l'office de tourisme, au service des remontées mécaniques, à l'attention de Jean BRUNET directeur des pistes; le président, Jean-Jacques ROQUIGNY, adresse de vifs compliments à l'ensemble des personnels pour la qualité des pistes.
Charlotte, du centre nautique, apporta des éléments de fréquentations en hausse à l'occasion du 3e anniversaire. Hélène apporta des renseignements sur des cours de sophrologie, Tatiana DUBI précisa que le prochain challenge aura lieu un jeudi de février et sera ouvert à tous les propriétaires de la station. Catherine ROQUIGNY fit une sensibilisation à la Rando Rose d'octobre et au dépistage du cancer du sein, enfin Jean BARTHES fit le point sur les activités randonnées et sorties.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Près de 80 résidents des trois stations se retrouvent pour un pique-nique

Cliquez pour agrandir l'image
04/08/2017
Cliquez pour agrandir l'imageMardi, ils sont venus des trois stations des Portes du Soleil les plus éloignées, des Gets, puis Morzine pour retrouver ceux de Châtel dans les alpages de Bassachaux, avec vue plongeante sur les Lindarets.
Ils ont été accueillis par leurs présidents respectifs: Geneviève HOEPPE à la tête de l'association de Morzine depuis un an, sa voisine et amie Claude BARRAULT (un an à la présidence des Gets) et Jean-Jacques ROQUIGNY (un an Châtel). Globalement, ils représentent à eux trois presque 1 500 familles des différentes régions de France, voire de l'étranger.
« L'initiative de cette rencontre revient à nos amis, nous avons trouvé l'idée judicieuse » dira Jean-Jacques ROQUIGNY. Le maire conseiller départemental excusa ses collègues de Morzine et des Gets puis il remercia les résidents d'avoir choisi ce beau pays des Portes du Soleil, et félicita les organisations pour ces sorties randonnées, sportives, culturelles et gastronomiques qui contribuent au rapprochement. L'idée d'une route Bassachaux vers Montriond pour rapprocher les stations était dans les conversations.
« Tout le monde a pris du plaisir et nous renouvellerons cette organisation » ajoutent les deux présidentes, saluant les excellentes relations entre les associations dont celle de La Chapelle d'Abondance.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Les gendarmes vont désormais patrouiller en VTT et à moto

Cliquez pour agrandir l'image
02/08/2017
Cliquez pour agrandir l'imageC'est suite à la mise à disposition de deux vélos de type VTT, de la police municipale de Châtel, que les gendarmes d'Abondance interviennent sur les pistes de VTT du bike park, mais aussi sur les chemins de montagne. « Nous avons une autre approche avec les publics », précise les deux sous-officiers de la brigade d'Abondance.
Un accès plus aiséaux espaces sauvages
L'adjudant-chef Laurent MICHAUD, commandant de la brigade, ajoute: « Nous avons des démarches de surveillance, de prévention, de contrôle, de sensibilisation aux risques de la montagne, et d'applications des réglementations. Ce matin nous avons contrôlé des personnes qui faisaient du camping sauvage. »
Nicolas RUBIN maire conseiller départemental: « Ce matériel est mis occasionnellement à la disposition de la gendarmerie pour qu'ils parcourent aussi les sites empruntés par les vététistes, sur les pites de descentes permanentes du bike park et sur les sentiers pédestres. Ils vont emprunter les sentiers de bords de Dranse pour redescendre vers Abondance, Ils vont aussi utiliser les remontées mécaniques pour aller au contact des personnes. C'est intéressant d'avoir la gendarmerie sur les sites et qu'ils patrouillent, cela peut être aussi dissuasif en cas de vols de vélos ».
Il faut aussi s'attendre à les croiser en montagne sur des petites motos tout-terrain 125 cm³, qui seront de plus en plus utilisées.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Les bons chiffres du centre aquatique Forme d'O

Cliquez pour agrandir l'image
31/07/2017
Cliquez pour agrandir l'imageFrédéric FESSON, le directeur de centre nautique Forme d'O, qui vient de fêter ses trois ans de fonctionnement, vient de communiquer à la municipalité le résultat du dernier baromètre de satisfaction des clients (mois de mai 2017).
Une synthèse qui laisse apparaître que le centre aquatique est généralement très bien perçu par les usagers, avec des résultats souvent égaux ou supérieurs au national. 98% des clients sont ainsi satisfaits du centre (94% sur le plan national), et la note moyenne donnée au centre est de 3,9/5.
Les principaux points à améliorer, selon les clients, sont les plannings des cours, les horaires et les tarifs.
« Nous allons lancer très prochainement un sondage auprès de nos clients afin de connaître au mieux leurs désidératas. Ceci nous permettra de nous adapter à la clientèle et de proposer des plannings de cours adaptés au plus grand nombre », explique Frédéric FESSON.
« Depuis le 1er janvier, le centre a accueilli 2 495 personnes de plus que durant la même période en 2016, avec des recettes en hausse de 41 537,96 € ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Le tremplin du stade du Linga disparaît pour améliorer l'accueil de la clientèle

Cliquez pour agrandir l'image
24/07/2017
Cliquez pour agrandir l'imagePendant cette période estivale, les personnels de la société des remontées mécaniques de Châtel sont présents sur bien des installations de loisirs. Puis, il y a les permanents occupés sur toute une série de chantiers à travers les espaces des domaines skiables de Super-Châtel, Linga et Pré La Joux.
Bien souvent, ces chantiers ne sont pas visibles du public, sauf actuellement au stade de compétition du Linga, avec une rotation de camions et le fonctionnement d'une pelle mécanique. Ceux-ci enlèvent quelque 6 500 m³ de terre qui formaient le tremplin construit en 1999 par le maire de l'époque André CRÉPY.
Cette bosse de saut fut assez vite délaissée, utilisée parfois lorsque la station organisait son spectacle “Ski mémory” avec les moniteurs de l'ESF.
La terre utilisée pour le téléski du stade et la piste Françoise-Macchi
« Elle prenait beaucoup d'emprise sur le domaine, cela nous limitait la largeur du stade. L'objectif est d'utiliser la terre de cette bosse pour revoir et améliorer la piste de montée du téléski du stade et le bas de la piste Françoise-Macchi. On peut ainsi agrandir l'espace pour les clients », explique Bernard HUGON, le directeur général de la SAEM Sports et tourisme.
Sur un autre secteur, à Super-Châtel, la commission d'appel d'offres vient de valider la création d'une nouvelle installation d'un téléski à enrouleur du douanier, près du Tronchet qui arrive de Torgon et à proximité des Contrebandiers. Ceci, afin d'accueillir sur un espace généreusement enneigé un espace débutant. Cet appareil “Poma” sera construit cet automne pour une exploitation l'hiver prochain.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Deux voitures électriques livrées

Cliquez pour agrandir l'image
19/07/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLa commune de Châtel vient de procéder au remplacement de deux véhicules hors service par des voitures électriques « On a souhaité donner un petit clin d'oeil aux véhicules “développement durable” dans le cadre aussi de notre charte flocon vert et celle de l'association nationale des maires de stations de montagnes. Le conseil départemental a souhaité affecter au titre des fonds des opérations pour le développement durable 10 % des enveloppes disponibles. On a choisi deux véhicules électriques et 4 bornes de recharges (au centre, Linga, Petit-Châtel et Vonnes) », précise le maire. 
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Un nouveau point d'apport volontaire

Cliquez pour agrandir l'image
04/07/2017
Cliquez pour agrandir l'imageEn 2016, la commune inscrivait un programme de création de trottoirs sur le secteur de Vonnes. Celui-ci intégrait l'installation d'un point d'apport volontaire (PAV); dès les premières discussions d'aménagement, ce secteur était dépourvu de colonnes de tri à proximité. Suite à la loi NOTRe, la compétence de gestion des déchets a été transférée à l'inter-communalité depuis le 1er janvier dernier. De ce fait l'achat, la pose et la collecte des prochaines installations de PAV seront donc désormais assurés par la CCPEVA, en partenariat avec la commune qui effectuera, préalablement à sa charge, les travaux liés au génie civil.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: 350 tonnes de béton bitumineux à Vonnes

Cliquez pour agrandir l'image
29/06/2017
Cliquez pour agrandir l'imageMardi, toute la journée, à la route départementale 22, en direction de la Suisse, a été une nouvelle fois fermée à la circulation afin de permettre à l'entreprise Colas d'effectuer des travaux d'enrobé sur la route de Vonnes, partie comprise entre le chemin des Ramines (lac de Vonnes) et le virage en épingle à cheveux au-dessus du parking de la liaison inter domaine. 350 tonnes de béton ont été nécessaires. De son côté, la municipalité a fait réaliser trottoirs et murs de soutènement. Suivra la pose de lampadaires pour l'éclairage public.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: L'ancien maire André Crépy est décédé

Cliquez pour agrandir l'image
28/06/2017
Cliquez pour agrandir l'imageMaire de Châtel de 1971 à 2001, André CRÉPY BANFIN, né le 25 octobre 1932 dans la station Chablaisienne, est décédé ce mardi. "C'est une figure de notre département qui vient de nous quitter. Il avait la réputation d'être un avant-gardiste, il voyait loin, pensait aux générations futures. C'est un personnage qui laissera une empreinte indélébile", confie Nicolas RUBIN, maire et conseiller départemental, qui a annoncé son décès.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Une sculpture musicale financée par ceux qui le souhaitent

Cliquez pour agrandir l'image
26/06/2017

Sculpture musicale à Châtel
Cliquez pour agrandir l'imageUne sculpture musicale financée par ceux qui le souhaitent
Une délégation d'élus de Châtel, sous la conduite du maire Nicolas RUBIN, s'est rendue ces jours derniers près d'Annecy, à la fonderie Paccard, dans le cadre d'un projet qui sera bientôt présenté au public: la création d'un carillon.
Un carillon de 25 cloches pour enrichir le patrimoine.
Cette réalisation viendra enrichir le patrimoine culturel châtellan. Avec 25 cloches, son originalité sera de pouvoir jouer toute la gamme des notes et de ce fait interpréter une très large partition. Des concerts seront possibles, avec ou sans chanteurs.
L'œuvre, de marque Ars Sonora, sera baptisée “Frontière”. « Un nom qui résonne avec les multiples facettes de Châtel, sans cesse en mouvement dans la plus suisse des stations françaises, où la blancheur hivernale alterne avec les étés verdoyants », indique le maire qui pense que cette sculpture, à la fois monumentale et épurée, évoque autant la rudesse des massifs montagneux que le mouvement de l'air et de l'eau.
« J'ai souhaité ce projet parce qu'il est important de laisser une empreinte indélébile au travers d'une œuvre d'art musicale accessible à toutes celles et ceux qui voudront inscrire leur nom en participant à sa réalisation », ajoute Nicolas RUBIN.
L'œuvre sera financé à travers une opération de mécénat, dont la particularité est de contribuer en obtenant des réductions d'impôts. « C'est avant tout dans l'esprit de la générosité que cette œuvre verra le jour, on fait le pari que son financement sera exclusivement issu de la volonté des Châtellans et d'autres personnes d'y participer », précise le maire.
Lors du prochain conseil municipal, les élus de Châtel entendront les détails de l'opération et auront à se prononcer. Plusieurs propositions seront faites afin de devenir mécène de cette sculpture musicale en la parrainant et en participant aux différentes étapes de la vie de ce projet artistique et culturel. Les avantages pour les mécènes: pour les entreprises, une réduction d'impôt égale à 60 % du montant du don ; pour les particuliers, une réduction égale à 66 % du montant du don effectué.
Infos: www.mairiedechatel.fr - 04 50 73 23 98.
Les caractéristiques de l'ouvrage 25 cloches d'un poids total de 718 kgs. Matériaux: bronze airain, d'une qualité optimale pour une utilisation en carillon (76 % de cuivre, 24 % d'étain). Système de frappe: marteau électrique à frappe constante et montage par système isolant en acier inoxydable. Structure: en inox brossé, verres Sécurit. Illumination: éclairage fibre optique. Clavier piano télécommandé, contrôlé harmonie radio-pilotée.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: 18 kilomètres de réseau électrique haute tension en souterrain en construction

Cliquez pour agrandir l'image
21/06/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLundi matin, les élus de Châtel (le conseiller départemental Nicolas RUBIN), d'Abondance (le maire Paul GIRARD-DESPRAULEX), de Morzine (l'adjoint Gilbert PEILLEX) étaient les invités d'Enedis, électricité en réseau, en vue de la présentation de travaux d'envergure sur le domaine skiable des Portes du Soleil ! 18 kilomètres de réseau électrique haute tension en souterrain (20 000 volts) entre Avoriaz (Poste Source) et Montriond (secteur Licherette), soit 4 kilomètres; entre Avoriaz (Poste Source) et Châtel (secteur Trés Lès Pierres), soit 14 kilomètres.
Cet ouvrage s'inscrit dans le cadre du programme Enedis Alpes “Ville à la Montagne”, dans l'objectif d'améliorer la qualité de fourniture desservie aux clients et de renforcer l'alimentation des stations Avoriaz-Châtel-Montriond, secteurs en forte densité touristique.
Les responsables d'Enedis ont expliqué que les câbles sont enfouis à 1 mètre de profondeur au moyen d'une trancheuse de 40 tonnes empruntant principalement les pistes de ski (dans des sols parfois rocheux). « Il s'agit d'une nouvelle génération dont la technologie et les caractéristiques permettent une meilleure résistance aux différentes contraintes techniques, ainsi qu'une moindre sensibilité aux agressions du sous-sol » a précisé l'un des interlocuteurs.
Ces travaux réalisés avec le concours des prestataires locaux Potain, Dazza, et Degenève ont débuté en septembre 2016 et devront s'achever en octobre 2017. La commune d'Abondance est concernée par ce programme financé pour 1,4 million d'euros en totalité par Enedis, qui a par ailleurs investi 40 millions en 2016 sur les réseaux électriques de Haute-Savoie.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Le festival Neiges étoilées sera-t-il reconduit ? 

Cliquez pour agrandir l'image
18/06/2017
Cliquez pour agrandir l'imageMercredi après-midi, il faisait probablement trop beau pour s'enfermer dans une salle pour assister à l'assemblée générale de Châtel Tourisme. Vingt personnes étaient présentes, dont les membres du personnel, ceux du bureau et quatre élus municipaux. Après le mot d'accueil du président Jean-Pierre VESIN, le directeur Jean-François VUARAND a dressé le bilan. Un tour d'horizon précis d'une trentaine de pages ! En l'absence du trésorier Bernard HUGON, c'est le président qui a ensuite présenté les rapports financiers, qui laissent apparaître une augmentation dans les dépenses au chapitre “animations” (+27 600 € pour Neiges étoilées). Globalement, c'est un déficit d'exercice de 70 920 € qui a été annoncé. Après une mise en garde du commissaire aux comptes, qui fait appel à la municipalité pour renflouer cette somme, le président a souligné qu'il faut réduire les dépenses. « Tout le monde doit serrer la vis. »
L'adjoint Philippe CHARBONNEL, par ailleurs vice-président de Châtel Tourisme, a clôturé la réunion en précisant que « la colonne recettes, ce n'est pas forcément la commune. On peut chercher des recettes ». Pour mémoire la subvention communale est d'un million d'euros.
Un membre de l'association a demandé quelles sont les retombées financières des Neiges Étoilées. Le président a répondu que le bureau aura à se prononcer sur la continuité ou non de l'événement. Ajoutant: « Il n'y a pas d'enthousiasme de la profession ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Morgins: Télémorgins-Champoussin, en difficulté financière, appelle à l'aide 

Cliquez pour agrandir l'image
25/05/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLa situation budgétaire est préoccupante chez nos voisins suisses de la station des Portes du Soleil. Si le domaine de Torgon est géré depuis quelques années par une société dans laquelle Châtel s'est investie, dans une autre partie du « plus beau domaine skiable du monde » souvent ainsi appelé par le président des Portes du Soleil Georges COQUILLARD, les partenaires ont reçu la correspondance suivante:
« Chers partenaires, chers clients, chers amis, Après quatre hivers difficiles, Télémorgins-Champoussin SA est en proie à de grandes difficultés financières. Il est impératif de trouver des solutions urgentes à travers une recherche importante de fonds afin de pouvoir ouvrir les installations l'hiver prochain, mais également pour rendre pérenne une exploitation du domaine durant les années à venir. Un plan d'assainissement complet et cohérent a été mis en place avec les divers partenaires de Télémorgins-Champoussin. Ce plan prévoit également un soutien indispensable de votre part. Nous vous invitons donc à nous faire part de votre appui en nous indiquant le montant que vous seriez éventuellement prêts à souscrire, à travers une augmentation du capital-actions ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Aménagement de trottoirs à Vonnes

Cliquez pour agrandir l'image
08/05/2017
Cliquez pour agrandir l'imageC'est parti pour le nouveau chantier de sécurisation-piétons sur la RD22 (route de Thonon), dans le sens de la montée, de la chapelle de Vonnes à la liaison inter-domaines (télésièges Portes du Soleil et Gabelou, réalisés en 2015), soit une distance de moins de 300 m.
Le trottoir présentera une largeur de 1,40 m. Plusieurs murs seront par ailleurs construits pour soutenir le talus, et une zone sera aménagée pour les dépôts volontaires de cartons, plastiques, verres et déchets ménagers. Un passage protégé sera tracé à hauteur du siège de l'association des Portes du Soleil, et un arrêt de bus installé à hauteur du musée de la Vieille douane.
La pose d'un nouveau tapis d'enrobé est programmée avant la Pass'Portes des Portes du Soleil (23, 24 et 25 juin).
Le coût est estimé à 280 000 € TTC. Une subvention (30%) a été sollicitée auprès du Département, au titre du Fonds départemental pour le développement des territoires.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: 40 500 entrées cette saison au centre aquatique Forme d'O

Cliquez pour agrandir l'image
23/04/2017
Cliquez pour agrandir l'imageFrédéric FESSON, le directeur du centre aquatique Forme d'O, où il est en poste depuis le dernier trimestre de l'année 2016, dresse un bilan « positif » de la saison d'hiver qui s'achève. « Nous avons accueilli 40 500 personnes, un chiffre stable par rapport à l'hiver 2015-2016. »
L'occasion pour le Normand de revenir sur les faits marquants de la saison: la création d'une vidéo promotionnelle, qui a enregistré plus de 11 000 vues sur les réseaux sociaux; relooking du centre; réaménagement de l'espace de vente “Speedo”; forte progression des ventes de “SkiéO” et de “Cocktail sensation”, en partenariat avec la SAEM Sports et tourisme (360 packs vendus); et augmentation de 36% du nombre de fans sur les réseaux sociaux. Plusieurs animations ont par ailleurs été proposées: aquafit géant, aqua-zumba, soirée des acteurs du tourisme, chasse aux œufs de Pâques...
« Cet hiver, deux personnes ont été recrutées en CDI afin de pérenniser l'équipe déjà en place, souligne Frédéric FESSON. Enfin, nous n'avons rencontré aucun problème majeur cet hiver et nous avons eu d'excellents retours quant à la satisfaction des clients ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Plus d'un million d'euros de subventions à Châtel Tourisme

Cliquez pour agrandir l'image
16/04/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLors de sa dernière séance (lire aussi Le DL du 13 avril), le conseil municipal a voté sans observation à l'identique les subventions aux associations à hauteur de 1 190 000 €.
Sur le podium vient en premier Châtel Tourisme avec la somme de 1 000 000 € à laquelle s'ajoutent 200 000 € au titre de la taxe de séjour. Suivent le ski club pour 80 000 € auxquels s'ajoutent 27 000 € pour les événements exceptionnels; puis 38 000 € aux agriculteurs de Châtel – plus les aides indirectes (25 800 €) pour les prêts d'engins et le dégrèvement en eau (17 000 €). « L'instruction de la demande complémentaire de 10 000 € de subventions pour faire face aux frais d'accès au méthaniseur est toujours en cours. Une réponse sera donnée prochainement », a déclaré le maire Nicolas RUBIN.
Les autres bénéficiaires des subventions de la commune sont: amicale du personnel communal 7 230 €, les AFN 900 €, Anim'Ehpad 1 934 €, association foncière pastorale 1 500 €, chorale 800 €, club nautique 3 000 €, coopérative classes maternelles 800 €, l'harmonie Écho Alpin 15 000 €, judo club 1 200 €, maître-chien d'avalanches du Chablais 260 €, OCCE74 coopérative scolaire école primaire 5 000 € (voyage classe de mer Vias), parents d'élèves 1 500 €, Razorbike 2 500 €, amicale des sapeurs pompiers 2 200 €, société du Secours en montagne vallée 600 €, Ufoval 100 €, diverses subventions 476 €.
Les conseillers ont accepté de verser une subvention de 10 000 € à la société des cinémas du Chablais qui fêtera les 50 ans du cinéma de Châtel. Le maire a été invité à signer l'avenant à la convention.
À l'étude du budget 2017 de la commune, il intègre la baisse des dotations, contrecarrée par la hausse des impôts locaux, l'impact de l'intercommunalité (transfert fiscalité, personnel et remboursement), une baisse des dépenses de fonctionnement de 3,48 % et des dépenses d'investissement limitées à 500 000 €.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Le conseil décide l'achat de deux véhicules électriques et la modification des téléskis des Coqs et des Bossons

Cliquez pour agrandir l'image
26/03/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLors de la séance du conseil municipal de jeudi (lire notre édition d'hier), il a été décidé d'acheter deux véhicules 100% électriques. Un investissement de 36 932,24 € HT, pour lequel une demande d'aide financière a été faite, au titre du FDDT. L'aide devrait être de 18 466,12 €, soit 50%.
Le conseil municipal s'est prononcé favorablement sur les travaux nécessaires à la liaison téléportée Super-Châtel/Linga: la modification des téléskis des Coqs et des Bossons, pour un montant de 275 000 € HT.
Les élus se sont ensuite opposés au transfert de la compétence PLU à la communauté de communes, et ont autorisé le maire à signer la convention avec Aster pour le suivi des actions de préservations de la zone des Grandes mouilles pour une période de cinq ans.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Un trottoir route de Vonnes et trois bornes de recharge pour les voitures électriques en projet

Cliquez pour agrandir l'image
25/03/2017
Cliquez pour agrandir l'imageLors de la séance du conseil municipal de jeudi, le maire Nicolas RUBIN a rappelé le projet de création d'un trottoir route de Vonnes, entre la chapelle du même nom et la passerelle de la liaison inter-domaine. Ce trottoir sera aménagé côté droit, dans le sens de la montée.
Le montant des travaux est estimé à 235 217,50 € HT (maîtrise d'œuvre incluse), et l'aide financière à 30%, soit 70 565 €. Le reste à charge pour la commune serait ainsi de 164 652,50 € HT (la TVA étant payée par la commune sur l'intégralité de l'enveloppe des travaux et récupérée partiellement via le Fonds de compensation pour la taxe sur la valeur ajoutée).
Le maire a précisé aux élus que suite à la visite de la Chambre régionale des comptes, en décembre 2016, il lui a été indiqué que le Code général des collectivités territoriales impose à ces dernières de créer une commission de contrôle financier chargée de contrôler les conventions passées avec les entreprises.
Il a été décidé que la commission des finances sera élargie aux membres titulaires de la commission “délégation de service publique”. Y siégeront ainsi Michèle TOCHET, Karine BERTHET, Catherine ROQUIGNY, Kevin MICHEL, Jérôme BUTTOUDIN et Franck MARCHAND.
Dans le cadre du programme du SYANE relatif au développement des infrastructures de recharges des véhicules électriques, la commune souhaite mettre en place trois bornes de recharge électrique ouvertes au public: une au centre du village et deux au pied des pistes. Coût pour Châtel: 9 250 €, plus 450 € de frais annuels.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Un voleur de skis piégé par la vidéo protection 

Cliquez pour agrandir l'image
22/03/2017
Cliquez pour agrandir l'imageDeux vacanciers qui déjeunaient dans un restaurant de la station de Châtel avaient déposé pour l'un ses skis et l'autre son snowboard dans le râtelier de l'établissement. En sortant, ils ont eu la désagréable surprise de constater que leur matériel avait disparu... Ils ont alors déposé plainte au poste provisoire de gendarmerie de Châtel. Les militaires, habitués à ces délits, ont fait appel à la vidéo-protection.
Sur les images, ils ont pu remarquer que le conducteur d'une voiture, après avoir stationné une dizaine de minutes à proximité du restaurant, est allé prendre possession du snowboard et des skis. Après avoir relevé sa plaque d'immatriculation, les gendarmes ont identifié le propriétaire. Et comme celui-ci est résident dans la vallée, ils ont effectué une perquisition chez lui. Ce qui a permis de retrouver le matériel dérobé.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: La commune classée en station de tourisme 

Cliquez pour agrandir l'image
22/02/2017
Cliquez pour agrandir l'imageAvec la publication du décret en date du 15 février 2017, le maire de Châtel et conseiller départemental Nicolas RUBIN vient d'être informé du classement de sa commune en “station de tourisme”. C'est l'aboutissement d'une procédure initiée par la commune le 4 février 2016 avec le dépôt officiel du dossier de demande de classement auprès de la préfecture de Haute-Savoie.
« C'est la juste récompense d'un positionnement touristique fort, identifiant Châtel comme l'une des actrices de l'économie touristique locale, qui a su s'adapter aux évolutions et recevoir cette reconnaissance, l'année des 70 ans du tourisme, c'est un symbole fort », observe le maire.
Ce classement permet à châtel de garder sa compétence tourisme au niveau de la commune, au lieu d'être transférée au niveau intercommunal, comme le demandent les dispositions de la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la république (NOTRe). Il permet également sur un plan financier de maintenir ses recettes liées à la fréquentation touristique: dotation globale de fonctionnement, part touristique, produit de la taxe additionnelle aux droits d'enregistrement.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: 2 millions d'euros pour un système sonar pour mesurer la hauteur de neige

Cliquez pour agrandir l'image
14/01/2017
Cliquez pour agrandir l'imageAvec le froid de ces derniers jours, Nicolas RUBIN maire de Châtel est « réchauffé »...
« Ça réchauffe de savoir que les conditions s'améliorent rapidement. Nos équipes techniques ont fait un très bon travail depuis le début de saison pour apporter le meilleur à nos clients. Sans neige de culture, nous n'en serions pas là et aujourd'hui, notre domaine s'agrandit », précise celui qui est aussi le président de la société des remontées mécaniques de Châtel. « Nos efforts sont continus en terme d'amélioration des moyens et de la performance de nos unités de production. Cette année encore, nous avons consacré 2 M€ pour satisfaire l'obligation de moyens que l'on s'impose. Ça ne fait pas tout mais sans cela, on ne ferait rien. »
Le domaine skiable a été équipé cette année de dispositifs permettant de mesurer la hauteur de neige sur les pistes. « Un système comparable à un sonar sur les bateaux », précise Nicolas RUBIN. « Celui-ci permet de renseigner les conducteurs d'engins de damage sur ce qu'ils ont “sous le pied”, de gérer au mieux la production de neige de culture pour ne pas trop en faire ici quand il en manque là, et de ce fait de maîtriser la gestion de la ressource en eau. » Le maire reconnaît que la première partie de saison n'est évidemment pas celle qu'il aurait aimé connaître, et qu'il faut s'adapter, être réactif et tout faire pour satisfaire les clients. « Maintenant, la situation s'améliore de jour en jour et mon interrogation est de savoir si nos clients ont la bonne information. »
Pour Nicolas RUBIN, co-président de Savoie Mont-Blanc, certaines stations comme La Chapelle d'Abondance doivent « considérer encore plus le ski nordique là ou en fond de vallée, le froid prend parfois ses aises et s'installe durablement ».
« Il serait intéressant d'avoir un site nordique équipé en neige de culture et en éclairage nocturne, pour faire de ce site déjà exceptionnel un haut lieu du nordique en vallée d'Abondance. Je crois en sa capacité à le devenir, si nous nous en donnons les moyens, en parfait accord avec la commune. Nous y mettrons l'énergie qu'il faut ! », déclare Nicolas RUBIN, pour qui le ski en Chablais est possible dans toutes les stations, « faut-il le rappeler ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Un tourisme 4 saisons préconisé par Nicolas RUBIN lors des vœux

Cliquez pour agrandir l'image
09/01/2017
Cliquez pour agrandir l'imageAccompagné d'une belle brochette d'élus de la Vallée d'Abondance et du Pays d'Évian, Nicolas RUBIN, maire de Châtel, a accueilli vendredi pour ses vœux la sous-préfète Evelyne GUYON, les Châtellans, les différents représentants des services de l'État et les personnalités locales.
Dans sa longue allocution, le maire a évoqué le mariage des deux communautés de communes Vallée d'Abondance et Pays d'Évian qui a donné naissance à la CCPEVA, structure à laquelle il apporte sa confiance et « qui devrait faire autant que les communes et coûter moins, principe évident de la mutualisation et des solidarités, pas toujours atteint malheureusement ».
Puis le maire a expliqué que Châtel, tout comme Évian, n'avait pas voulu rejoindre la compétence tourisme de la nouvelle entité: « Nous ne sommes pas encore prêts à ce que les efforts et investissements entrepris dans ce domaine jusque-là se perdent dans des méandres de décisions communautaires pas encore matures et pas assez proches de nos actions. Châtel saura participer, se joindre sans retenue à toutes les actions communautaires capables d'offrir un “tourisme 4 saisons” ». Nicolas RUBIN prévient : « Il faudra que les socio-professionnels s'impliquent et participent à l'effort commun. Pas de commerces ou hôtels ouverts, pas de tourisme ! »
Le démarrage de la saison a été évoqué. Le maire précisait que 1 € utilisé sur le domaine skiable générait 7 € de dépenses confondues dans les commerces et hébergements.
Nicolas Rubin profitait de ses vœux pour saluer personnels communaux et des remontées mécaniques, pompiers, gendarmes, police, douaniers, infirmières, médecins, renseignements territoriaux, représentants des services des routes (CERD des secteurs lac, Vallées Abondance et d'Aulps).
Clin d'œil aux femmes et hommes des services de l'État, il déclarait: « Qu'il fait bon travailler avec une grande majorité d'entre- eux ».
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Découverte du village à l'aide d'une carte patrimoine

Cliquez pour agrandir l'image
04/01/2017
Cliquez pour agrandir l'imagePour les nouveaux et les fidèles visiteurs de Châtel, il est possible depuis cet hiver de porter un nouveau regard sur la mémoire et le paysage Châtellan grâce à la carte du patrimoine éditée par la municipalité.
Celle-ci propose quatre balades thématiques pour déambuler au fil des hameaux, au rythme de l'histoire d'un village de montagne devenu station. Tout au long des parcours, informations pratiques et historiques permettent de découvrir de manière inédite un patrimoine aux multiples facettes, de la scierie de Villapeyron jusqu'aux nombreux oratoires qui parsèment le village, en passant par les hauts lieux de l'histoire du tourisme à Châtel.
Destinées à la clientèle touristique comme aux habitants de la vallée, ces promenades sont accessibles à pied, pour une découverte en famille et proposent différents temps de parcours et niveaux de difficulté.
Carte patrimoine en vente (2 €) auprès de la Vieille Douane et de Châtel Tourisme.
Renseignements: : www.chatel.com/www.mairiedechatel.fr - Tél. 04 50 71 75 11
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: L'association des résidents désigne ses responsables

Cliquez pour agrandir l'image
04/01/2017
Cliquez pour agrandir l'imageAprès l'assemblée générale de son association Les Résidents de Châtel (DL du 31 décembre), le conseil d'administration s'est réuni lundi pour élire son bureau. il est ainsi composé : président Jean-Jacques ROQUIGNY, vice-président Jean BARTHÈS, trésorier Roland EISENMANN, webmaster/secrétaire Jean-Michel ALIX, secrétaire Catherine ROQUIGNY, responsable trophée Tatiana DUBI. Les autres membres, dont les missions seront fixées lors d'une prochaine réunion, sont Michel JOLLIET, Hélène et Frédéric BARTHÉLÉMI.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Châtel: Quand Jean-Jacques remplace Alain à la présidence de l'Association des Résidents

Cliquez pour agrandir l'image
02/01/2017
Cliquez pour agrandir l'imageAlain FOUROT, président de la plus importante association de la station, l'amicale des résidents (plus de 400 membres), avait annoncé dès 2015 sa décision de passer la main fin 2016.
« Je suis présent à l'association depuis 1998, confiait-il lors de l'assemblée générale. Je me suis occupé durant plusieurs années du trophée. J'ai été au bureau depuis 2002, vice-président puis président. Mon grand plaisir aura été de faire reconnaître davantage l'association. Mes prédécesseurs l'avaient déjà fait, mais on a mis un grain supplémentaire. Le fait d'avoir intégré le bureau de l'Office de Tourisme ces trois dernières années m'a permis de découvrir énormément et d'apporter quelque chose à Châtel, qui est ma seconde demeure. »
C'est Jean-Jacques ROQUIGNY, résident à Châtel depuis 44 ans, qui va endosser le costume de président. « C'est une lourde charge. Nous allons essayer d'ouvrir notre association à tous les résidents et propriétaires de Châtel: elle ne doit pas être une association de résidents secondaires, mais de résidents. Le grand mot de cette nouvelle présidence sera l'ouverture. Le prochain trophée ne sera pas celui des résidents mais des hivernants. C'est-à-dire tous ceux qui seront présents à la date de l'événement. On fera la même chose l'été avec le concours de pétanque. Nous essaierons d'apporter des événements dans le programme de l'office de tourisme afin de ne pas rester dans un vase clos. L'intégration passe par l'ouverture », confie le nouveau président, originaire de Normandie, trésorier adjoint de Châtel Tourisme et très impliqué dans l'association des bénévoles de Châtel.
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Infos/News 2017